Trashed : la terre n’est pas (encore) une poubelle

Home/Mes lectures/Trashed : la terre n’est pas (encore) une poubelle

Vous êtes-vous déjà demandé ce que devient votre poubelle une fois confiée aux éboueurs ? On s’imagine naïvement que trier solutionne une partie du problème de la gestion des déchets… La réalité est tout autre. « Trashed » c’est le documentaire choc qui dévoile l’ampleur des dommages causés par notre société du tout-jetable. Si vous voulez mon avis, c’est surtout l’occasion rêvée de prendre nos responsabilités et devenir consom’acteur !

Ce que l’on reproche souvent à ce type de long-métrage, c’est d’être alarmiste et de n’apporter aucune solution à la problématique abordée… Je ne vais pas vous mentir, « Trashed » ne déroge pas à la règle du constat pessimiste mais comment peut-il en être autrement ? En l’espace de 50 ans, on n’a jamais autant généré de déchets ! Aux quatre coins de la planète, les ordures s’amoncellent : des montagnes de poubelles s’érigent en périphérie des villes au Vietnam, des vagues de plastique viennent déferler sur les plages libanaises, les gamins de Djakarta pataugent le long de berges souillées… Même l’Arctique a été reconnue zone contaminée…

Chaque année, des milliards de bouteilles, de gobelets et de sacs en plastique sont produits. Et donc jetés. Jugés trop toxiques, tous ces déchets ne peuvent plus être enfouis alors on les entasse dans des décharges à ciel ouvert ou on les brûle.

Le hic, c’est qu’en se décomposant, les déchets entreposés infiltrent les sols, polluent les cours d’eau et se propagent jusque dans l’océan. L’incinération n’est pas moins nocive puisque la combustion dégage (entre autre) de la dioxine, un polluant qui s’accumule dans les graisses (humaines et animales donc) et peut occasionner des cancers, des malformations congénitales et autres joyeusetés du genre…

Ce qui m’a marquée

L’état des océans. Je savais que l’on retrouvait régulièrement des mammifères échoués, le ventre rempli d’objets improbables. J’avais connaissance du tristement célèbre « huitième continent », cette plaque de déchets flottants, mais j’étais loin de me douter qu’il mesurait deux fois la taille du Texas ! J’ignorais aussi qu’il existait 5 autres gyres du même type, comme des tourbillons de confettis de plastique ! Dans le fond des océans, il y a désormais plus de déchets que d’espèces vivantes. Avouez que c’est inquiétant…

 

« Un homme intelligent résout les problèmes, un homme sage les évite »
Albert Einstein

 

Alors évidemment, on pourrait se tourner vers les pouvoirs publics et leur demander de prendre des mesures séance tenante. Toute cette pollution a un impact considérable sur notre santé et sur l’environnement, il faut agir… Et si nous étions justement la solution au problème ? Pourquoi confier à d’autres ce que l’on est en capacité de faire ?

Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Composter

C’est le moment d’adopter l’adage de Bea Jonhson et de s’interroger sur nos réels besoins. Quelque chose me dit que la paille dans votre Perrier n’en fait pas partie… Tâchons de remplacer les produits à usage unique par d’autres, plus durables… On le sait, et « Trashed » conclue de la même façon : il existe des tas d’alternatives !

Celle que je préfère ? Faire mes courses en vrac. C’est une triple satisfaction :  je réduis le volume de mes déchets, j’évite le gaspillage alimentaire puisque je n’achète plus que la juste dose et cerise sur le gâteau, je réalise de belles économies puisque je ne paie plus le prix des emballages !

 

Et vous, que faites-vous pour réduire vos déchets ?

 

+ + +

 

Trashed, réalisé par Candida Brady – Acteur : Jérémy Irons
Sortie au cinéma : 16 novembre 2016 – Durée : 1h38

2017-01-26T10:20:31+00:00 16 novembre 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire