J’ai toujours adoré la crème de marrons. Quand j’étais gamine, on avait parfois droit à des Maronsuis’, vous savez cette espèce de mousse, bourrée de sucre, qui relève plus de la chimie que de la cuisine ?! A l’époque, je me fichais pas mal des ingrédients et cette petite incartade à notre routine de “Bio addict” me remplissait de joie. Plus grande, j’ai découvert la “crème de marrons de l’Ardèche”, en supermarché toujours… La texture est chouette, d’autant qu’il y a des marrons glacés dedans mais bémol, on trouve aussi du sirop de glucose sur l’étiquette et je n’aime pas tellement l’idée de consommer des conserves…

La semaine dernière, alors que je me promenais en forêt pour ramasser des chanterelles, j’ai aussi trouvé des châtaignes ! L’occasion d’apprendre à réaliser moi-même ma crème de marrons et si j’en crois la rapidité avec laquelle elle a été dévorée, je pense pouvoir affirmer qu’elle a fait des heureux…

A vos spatules, voici la recette

Ingrédients :

300-350g de châtaignes cuites et décortiquées (j’en avais environ 320g)
75g de sucre de canne blond
75g de sucre roux en morceaux
1 c. à soupe de sirop d’érable
10 cl d’eau
un peu de vanille

Crème de marron

Je ne sais pas combien j’avais de châtaignes entières, j’étais tellement heureuse de ma récolte que j’ai complètement oublié de les peser… Pour les cuire, rien de plus simple, incisez-les avec la pointe du couteau et placez-les sur le tamis du Vitaliseur pendant 5 min !

Une fois décortiquées, ce qui prend le plus de temps je ne vais pas vous le cacher, mixez grossièrement les châtaignes avec le sucre de canne blond.

Vous pouvez aussi décider de les écraser à la fourchette ou avec le dos d’une cuillère à soupe.

Dans une casserole, portez à ébullition l’eau, le sucre roux, le sirop d’érable et la vanille (ici en poudre). Ajoutez les châtaignes mixées et mélangez le tout, à feu tout doux, jusqu’à ce que la crème épaississe.

Pour une texture plus lisse, n’hésitez pas à mettre un coup de plongeur mais personnellement, je préfère garder quelques morceaux…

J’ai conservé la crème au frigo, dans un bocal hermétique que j’ai ébouillanté, et l’ai dégustée avec un yaourt maison, réalisé au Vitaliseur.

Le point NaturOh sur la châtaigne

Source de vitamines B, d’oligo-éléments et de minéraux (magnésium, cuivre ou encore de phosphore), la châtaigne est un féculent particulièrement indiqué pour pallier le stress et la fatigue liée au changement de saison, à l’approche de l’hiver. On la recommande aussi contre l’acidose, les maladies osseuses ou nerveuses. Riche en fibres et sans gluten, elle est utile en cas de diarrhée et particulièrement appréciée des coeliaques aux intestins sensibles.

Abondante en amidon, la châtaigne est une bombe calorique, c’est l’alliée des sportifs ! Une poignée suffit à rassasier les affamés ! Enfin, notez qu’elle a un index glycémique (IG) bas

* * *

Et vous, comment aimez-vous les châtaignes ?

Bon app’ !