J’ai toujours pensé que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée. Petite, mon père préparait nos tartines, il n’était pas question de sortir le ventre vide. Plus tard, préférant grappiller quelques précieuses minutes de sommeil, j’anesthésiais les gargouillis de mon estomac à grand renfort de café et de cigarettes. Je me moquais pas mal des revendications de mon corps à cette époque là !

Je n’ai pas faim au saut du lit. Il faut généralement attendre le milieu de matinée pour qu’elle se manifeste… Ou pas. Il n’y a pas de règle, pas de systématique : ça dépend de ce que j’ai mangé la veille au soir, de mon cycle, des odeurs qui s’échappent de la cuisine, de la saison… Bref, je m’en remets aux signaux que m’envoie mon corps pour improviser.

Il m’arrive de rompre le jeûne avec un fruit ou une poignée de noisettes. Et parfois, mon corps réclame du chaud, du consistant. Si je suis en déplacement ou que je ne prends pas le temps de préparer un véritable petit déjeuner, je grignote deux ou trois « energy balls » et me voilà calée.

Le point NaturOh !

Les energy balls, ce sont des petites bombes énergétiques, mélange bien souvent d’un fruit sec, avec un oléagineux et une céréale. L’idée, c’est de répondre aux besoins de l’organisme en deux bouchées !

La recette que je vous propose comprend :

  • des dattes et des abricots secs : tous deux riches en potassium, en fibres et autres minéraux (calcium, fer, magnésium…). On les recommande pour soutenir un effort physique et/ou intellectuel…
  • des flocons d’avoine, parce qu’ils activent l’action hépatique, renforcent et réchauffent le corps
  • et de la purée de cacahuètes, natures et mixées « maison », pour lier le tout avec gourmandise et amener la dose de bons gras et de protéines que le corps sollicite !

 

L'intérieur d'une energy ball !Energy balls, snacks sains ?

On dit volontiers de l’avoine qu’elle facilite le transit. C’est juste mais pour ça, il faut que ses fibres soient ramollies dans un peu d’eau ou de lait végétal, façon « porridge ». Crus, les flocons sont relativement difficiles à digérer, surtout si on a les intestins fragiles et/ou capricieux.

Mon conseil ? Faites des energy balls un p’tit plaisir occasionnel ou consommez-les en guise d’encas avant une séance de sport. Soyez à l’écoute de votre corps ! Si la digestion vous semble plus compliquée que d’habitude, vous pouvez toujours remplacer les flocons par des graines, de tournesol ou de sésame par exemple.

A vos spatules, voici la recette

12 dattes dénoyautées 1 c. à soupe de purée de cacahuètes
3 abricots secs un peu de noix de coco râpée…
6 c. à soupe de flocons d’avoine

 

Pour 15 à 20 pièces : mixer tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte. Façonnez les boules et les rouler dans la noix de coco râpée. A conserver au frais dans un Tupperware en verre, idéalement.

* * *

Vous aimez les energy balls ? Quelles sont vos recettes préférées ?