Je crois que j’ai toujours connu le Vitaliseur. Petite, il trônait fièrement sur la gazinière, dans une version moins élégante que celui que l’on connait aujourd’hui. A l’époque, ma mère l’utilisait déjà quotidiennement. Des années plus tard, c’est tout naturellement que j’ai moi-même commencé à l’utiliser. Depuis, je le recommande chaque fois que l’on m’interroge !

Le Vitaliseur, c’est un peu la Rolls des cuits vapeur. Tout en inox, son tamis perforé permet de cuire à coeur, à moins de 95°C. Cuire, que dis-je ?! Il cuit, décongèle, réchauffe, dégraisse… Et parfois tout à la fois ! Son couvercle a été conçu pour que la vapeur condensée coule le long de la cuve sans détremper les aliments. En 3 minutes, on peut donc préparer un filet de poisson, réchauffer un bol de semoule et faire cuire une pomme pour le dessert… sans que les goûts ne se mélangent !

Le Point NaturOh !

La cuisson, c’est le traitement des aliments par la chaleur. Plus la température grimpe, plus le temps d’exposition est long et plus l’aspect, le goût et l’odeur changent… Sous l’effet de l’agitation thermique, les molécules se choquent, se cassent et s’agglomèrent à d’autres structures pour former de nouvelles combinaisons, dont certaines n’existent pas dans la nature. Elles deviennent parfois si complexes que l’organisme ne parvient plus à les traiter, certaines se révèlent d’ailleurs toxiques, voire cancérigènes, comme les fameuses réactions de Maillard.

Les réactions de Maillard, aussi appelées “glycation”, c’est la croûte des tartines qui sort noircie du grille-pain ou le morceau de beurre qui vire au brun en attendant la crêpe… C’est cette coloration brune des aliments, résultante de l’interaction des acides aminés (éléments de base des protéines) et du sucre (glucose et fructose). C’est un genre de caramélisation des protéines, si vous préférez !

La peau croustillante et dorée du poulet… C’est le meilleur !“, allez-vous rétorquer ! En termes d’arômes et de saveurs, je vous l’accorde volontiers, mais cette réaction chimique n’est pas sans conséquence, vous l’aurez compris.

Si je vous parle de “cuisson vapeur”, il y a fort à parier pour qu’apparaisse dans un coin de votre tête, une assiette un peu fade avec des brocolis ou des haricots ramollis. Bonne nouvelle, le Vitaliseur offre de quoi réveiller notre créativité, autant que les papilles endormies !

5 raisons de l’adorer

  • Pour moi, cuisiner avec le Vitaliseur, c’est avant un choix “santé”. S’il n’altère pas le goût des aliments, il préserve surtout leurs vitamines, minéraux, oligo-éléments et autres nutriments dont le corps a besoin. Mieux encore, il nous débarrasse des mauvaises graisses, toxines et éventuels pesticides qui traîneraient à la surface de nos légumes !
  • Vous êtes pressé.e.s ? Le Vitaliseur réduit les temps de cuisson et comme tout peut-être cuit en même temps, nul besoin de salir toute votre batterie de cuisine. Et oui, fini la corvée de vaisselle qui n’en finit pas ! Ah et les détenteurs d’un lave-vaisselle seront heureux d’apprendre qu’il y va sans problème.
  • Exit le plastique ! L’inox est un matériau durable (celui de ma mère a plus de 30 ans !), qui s’adapte à tous types de chaleur, et qui s’entretient très facilement. Il suffit de faire chauffer du vinaigre blanc dans la cuve pour décoller tâches et éventuels autres résidus.
  • Que vous soyez seul.e ou en famille importe peu, il existe plusieurs tailles de Vitaliseur ! C’est avec le Petit Robinson que je me suis initiée, avant d’adopter le Grand Chef ! Il existe aussi des accessoires : une soupière pour cuisiner tout ce qui ne va pas sur le tamis, comme les céréales par exemple, et des récipients en céramique pour mariner, confire, réaliser des sauces…
  • Et enfin : j’aime le Vitaliseur parce qu’il me permet de scotcher tout le monde avec des gâteaux à la vapeur ! Après toutes ces années, je m’étonne encore de leur texture incroyablement moelleuse et aérienne !

L’instant Téléshopping

Comptez environ 190 euros pour le Petit Robinson et autour de 320 euros pour le plus grand modèle, accompagné de ses accessoires. En tant que partenaire, j’ai la joie de bénéficier de codes de réduction ! Aussi et si toutefois l’envie vous prenait de vous offrir un Vitaliseur, n’hésitez pas à me solliciter ! A noter que j’en fais parfois gagner sur ma page Instagram

Je veux mon Vitaliseur !